Les carottes sont cuites !

Une petite touche chic dans la cuisine ! Mes recettes, photos, découvertes et restaurants préférés.

26 novembre 2007

Tadaaam ! Le sucré est enfin arrivé chez le salé ! (édition 7)

Ahhh, c'est qu'il s'est fait désirer... le bougre.
Et vous voulez savoir qui c'est ?
L'invité de la saison est...

* * *    Le  C H O C O L A T  !    * * *


Après plusieurs hésitations (je trouvais que le fruit en général était intéressant à cuisiner... je ne vais pas vous dire auquel je pensais en particulier puisqu'il faut laisser l'idée pour les éditions suivantes... mais... je l'ai beaucoup trouvé en Chine dans la cuisine salée... ) j'ai pensé au chocolat car c'est quand-même THE star de la cuisine sucrée-salée du moment.

Tous les foies gras au chocolat débarquent dans les rayons, les sauces au chocolat se bousculent sur les plats de volaille : pimentées, parfumées... Bref, c'est l'euphorie.

J'avais d'ailleurs testé le poulet au chocolat pimentée avec des patates douces pour la Passe-à-ton-voizinzin story, et ça m'avait bien plu. (Débo a elle aussi, réalisé un mole au xicopili)
Enfin bref.

En hiver, on patiente comme on peut lorsque les fruits ne sont pas aussi variés qu'en été.
Alors voilà. C'est lui l'invité tant attendu ;-)

 

* * *

Et pour ouvrir le bal, je vous propose des langoustines rôties et leur trempette au chocolat :


langoustine


Pour 2 personnes en entrée ou pour 4 en apéro : (d'après ELLE)

-300g de langoustines étêtées
-25g de chocolat amer à 70% de cacao
-20cl de lait de coco
-1cc bombée de cannelle moulue
-2 tiges de citronnelle
-1cs de baies roses
-2cs d'huile neutre

Ne garder de la citronnelle que le coeur bien tendre, couper en petits morceaux et jeter dans le lait de coco versé dans une petite casserole. Faire chauffer.
Pendant ce temps, décortiquer les langoustines en laissant le dernier anneau et la queue. (c'est LA phase pénible)
Lorsque le lait de coco bout, laisser frémir un peu puis hors du feu et jeter le chocolat en morceaux. Fouetter jusqu'à ce qu'il soit complètement fondu et que la sauce soit homogène.
Faire chauffer l'huile dans une poêle et ajouter la cannelle, les baies roses, du sel et du poivre. Laisser torréfier un instant. Ajouter les queues de langoustines et faire dorer sur les deux faces pendant 3 à 5 minutes.
Filtrer la sauce au dessus d'une saucière ou de coupelles.
Servir les langoustines avec la sauce (dans une assiette en entrée ou dans des petits contenants en apéritif)

Verdict : original et très agréable ! Personnellement j'aime le chocolat détourné, mais je crois que tout le monde ne ferait pas faire trempette aux langoustines dans la sauce choco (que j'ai trouvée délicieuse, avec cette infusion citronnelle...)
Les baies roses sont bien mises en valeur par la saveur délicate des langoustines.

Mais quand-même, décortiquer ces petites bêtes, ça m'a bien... gonflée !! ;-)

 

* * *

Maintenant, chers marmitons, c'est à vous de jouer !

Une date à retenir : vendredi 18 janvier 2008, 23h59 ( 8 semaines pour trouver l'idée et la réaliser, j'espère que c'est jouable)

Un point commun : la recette doit être un plat, une entrée ou une mise en bouche à dominante salée et qui utilise du chocolat (celui que vous voulez : en poudre, en tablette, en pastilles, en mousse, en spray, en gel... ;-))... et non du cacao (non sucré, c'est plus du jeu !... merci Patrick ;-))

Une obligation : laisser le lien de sa recette dans les commentaires (je récupérerai la photo moi-même... dans le cas de plusieurs photos, bien mettre en évidence celle qui doit être choisie). Les participants sans blog sont les bienvenus (dans ce cas : email recette + photo 500KB)

Un vote : le jury (composition bientôt révélée) votera pour 3 recettes et le résultat de ces votes (Martingale puissante à l'appui, hum hum !) désignera le gagnant

La rançon de la gloire : organiser la prochaine édition !

Et pour se replonger dans les précédentes éditions de ce jeu bien sympatoche lancé par Minouchkah :
-édition 1 : le raisin chez Minouchkah
-édition 2 : le sirop d'érable chez Marie-Laure
-édition 3 : la pomme chez Framboiz
-édition 4 : le pain d'épices chez Mamina
-édition 5 : l'ananas chez Hélène
-édition 6 : la fraise chez Patrick